11 décembre 2019

Programme « je réponds aux aidants » : soutien financier aux aidants naturels

Fournir des soins à un être cher vieillissant ou à une personne handicapée est difficile mais aussi gratifiant. Les aidants ont la chance de s’assurer que la qualité de vie de leur proche soit le meilleur possible en participant aux activités de la vie quotidienne. Surtout, les aidants ont l’avantage de savoir que les membres de leur famille reçoivent des soins attentifs et personnels dispensés avec amour et affection. En assumant eux-mêmes la responsabilité,

Les principaux problèmes rencontrés par les proches aidants

Pourtant, les aidants ont souvent du mal à trouver du temps pour travailler tout en s’occupant de leurs proches. Dans de nombreux cas, ils réduisent considérablement leurs heures de travail ou quittent leur emploi pour s’occuper des membres de la famille. L’on peut estimer que deux adultes sur cinq sont des aidants naturels et 60% des aidants familiaux sont des femmes. Bien que bon nombre de ces soignants occupent également des emplois à temps plein ou à temps partiel, des études montrent qu’ils quittent de plus en plus leur emploi pour prodiguer des soins.

La majorité des aidants naturels ont à peu près 50 ans et ils éprouvent des difficultés à travailler jusqu’à l’âge de la retraite en raison de leurs obligations familiales. En fait, les chercheurs ont déterminé que les femmes au début de la cinquantaine et au début de la soixantaine quittent leur emploi plus fréquemment pour prodiguer des soins.

Le résultat est que les aidants perdent un montant substantiel de revenu chaque année parce qu’ils ne peuvent pas continuer à travailler à temps plein. Ils paient les frais de soins de leurs propres poches, ou ils ont du mal à combiner perte de temps d’emploi et le paiement des frais de soins. Examinez un guide ultime sur le soutien financier aux aidants, Marguerite vous explique plus en détails le plan “je réponds aux aidants”. Vous aurez une explication en profondeur sur les options d’aide financière et la planification financière pour les aidants. Afin d’aider ceux qui s’occupent de leurs proches à le faire sans supporter un fardeau financier aussi important.

Options d’aide financière pour les aidants naturels

Heureusement, les soignants ont quelques options d’aide financière. Les aidants naturels peuvent recevoir une aide financière, un revenu ou des allégements fiscaux qui peuvent réduire le fardeau du coût des soins. Ces options proviennent de divers programmes gouvernementaux, d’incitations fiscales et d’options de paiement familial en fonction de la situation financière de leur proche.

Une aide de l’État peut être disponible pour les proches âgés à faible revenu et éligibles au concept. En fait, cette option donne une allocation aux bénéficiaires de soins, et peut être utilisée pour payer les aidants familiaux. D’autres programmes sont disponibles pour les personnes âgées à faible revenu qui ne peuvent pas se qualifier pour les programmes d’aide financière.

L’assurance de soins de longue durée est une autre option d’aide financière pour les soignants. Cependant, il est important de noter que seules quelques politiques de ce type autorisent les paiements aux aidants familiaux. C’est une bonne idée de contacter la compagnie d’assurance ou l’agent qui a vendu la police pour déterminer si le plan autorise les paiements aux soignants.

Les aidants peuvent également trouver une aide financière via des incitations fiscales. Les aidants naturels qui sont des enfants adultes de moins de 65 ans peuvent déduire les coûts des frais médicaux qualifiés. Cependant, il est dans votre intérêt de discuter de vos options avec un comptable ou un autre fiscaliste afin de déterminer si une déduction forfaitaire est plus judicieuse sur le plan financier. Il peut également y avoir d’autres déductions que les aidants naturels peuvent prendre au moment de l’impôt. Les incitations fiscales ne sont pas aussi immédiates que l’aide financière. Toutefois elles constituent un moyen d’alléger le fardeau financier des aidants.