13 septembre 2019

L’âge de la retraite, un début sans fin ?

Depuis plusieurs années, l’âge du départ à la retraite ne cesse de changer. Afin d’avoir une retraite à taux plein, il faut avoir cotisé entre 161 à 172 trimestres en fonction de l’âge de naissance. Cependant depuis 2010, l’âge minimum de départ possible est 62 ans. Il faut donc la combinaison de ces deux facteurs afin d’envisager un départ à la retraite.

Une nouvelle réforme sur l’âge du départ en retraite ?

C’est sans aucun doute le débat le plus controversé. En effet, le haut commissaire suggère de créer un âge d’équilibre à 64 ans pour toucher une retraite à taux plein. C’est-à-dire que l’âge légal de départ à la retraite resterait fixé à 62 ans, mais la pension se verrait pénalisée par un malus si le départ se fait à cet âge. Cependant, si une telle mesure est mise en place, cela revient à décaler l’âge légal de manière déguisée.

L’objectif de cette mise en place est d’inciter les Français à travailler le plus longtemps possible, afin d’assurer l’équilibre financier du futur système. La cause prioritaire est le manque de fond de dix milliards d’euros. En contrepartie, les sondages montrent que les Français eux-mêmes sont très partagés sur cette réforme des retraites :

  • 44 % sont opposés,
  • 33 % sont favorables,
  • 22 % ne répondent ni favorables, ni opposés.

Un coach pour sa retraite ?

Avec un âge de départ à la retraite qui recule toujours plus, il devient compliqué pour certaines personnes de se retrouver en retraite à un âge où la santé et les capacités mentales ne sont plus toujours au rendez-vous ; d’où l’apparition des coachs retraite. La retraite est une étape que l’on prépare tout au long de sa carrière professionnelle.

Le coach retraite est un professionnel présent afin de faciliter la transition entre la vie active et la retraite. Ces personnes restent des experts utiles pour conseiller, motiver et soutenir les nouveaux retraités afin qu’ils ne tombent pas en dépression. Les coachs retraite peuvent s’avérer très utiles lorsqu’une personne est confrontée à des problèmes administratifs, juridiques ou psychologiques.

Pourquoi prendre une assurance obsèques ?

Dans l’idée de préparer ses vieux jours, les assurances obsèques, telles que proposées par les pompes funèbres, trouvent également leur place. La perte d’un être cher est un moment éprouvant. A la douleur de ce moment s’ajoute souvent des problèmes financiers et administratifs. L’assurance obsèques permet de prévoir le versement d’un capital dédié le moment venu, pouvant assurer une partie ou l’intégralité de la cérémonie.

Au-delà de l’aspect financier, elle permet aussi de préparer à l’avance sa sortie et de définir le déroulement de l’enterrement. Ainsi, le souscripteur peut préciser, dans une convention obsèques, ses volontés pour la cérémonie (inhumation ou crémation, cercueil ou urne, etc).