24 août 2018

Qu’est-ce que l’université du temps libre ? Qui peut y participer ?

Les « universités du temps libres » (UTL), aussi appelées « université du troisième âge », sont un concept révolutionnaire qui a changé la vie de plusieurs personnes. Ces organismes ont permis à de nombreuses personnes n’ayant pas pu développer une carrière en rapport avec leurs véritables compétences de s’épanouir et de découvrir l’univers dans lequel elles auraient pu évoluer. Ces institutions leur ont également donné la possibilité de révéler qui elles sont réellement et ce qu’elles aiment faire. Les UTL réunissent ces adhérents pour des activités d’enseignement et d’épanouissement culturel et artistique, et chacun peut y démontrer son savoir-faire.

Les universités du temps libre sont des associations culturelles locales ou régionales qui rassemblent ceux qui souhaitent acquérir de nouvelles connaissances et suivre des formations sans condition de diplôme ou d’attestation quelconque. Il s’agit de plateformes de partage et de participation opérant autour de divers domaines comme la science, l’art, les activités sportives, les nouvelles technologies, l’artisanat, la cuisine… Le tout dans un cadre ouvert et convivial. Le but est de rendre les nouvelles connaissances accessibles à tous et compréhensibles par tous.

La toute première université du temps libre a vu le jour en 1973 sous l’initiative du professeur de droit international Pierre Vellas de l’université des sciences sociales de Toulouse. L’école proposait aux personnes âgées des activités adaptées à leurs conditions physiques et leurs aspirations. Le concept s’est très vite propagé dans diverses localités, si bien qu’en 1978, l’on comptait déjà une centaine d’universités du troisième âge. Aujourd’hui, l’on trouve une base UTL dans presque toutes les régions de France, partout en Europe et dans les 5 continents, mais elles prennent des noms et des formes juridiques variés. Il peut également s’agir d’une structure municipale ou d’une branche dépendante d’un organisme culturel de grande envergure.

Si à l’origine, les personnes visées étaient essentiellement des seniors, à partir des années 90, ces institutions se sont étendues et s’adressent à toutes les personnes disposant d’un temps libre et d’un désir de connaissance, avec un bon sens du partage. Quiconque peut donc adhérer à l’université du temps libre à condition qu’il soit inscrit et qu’il s’acquitte de la cotisation annuelle imposée à tous les membres. Le programme annuel dépend souvent du calendrier scolaire de la région. Parmi le large panel d’activités proposées par ces institutions, les conférences et les ateliers constituent les principales manifestations durant lesquelles diverses thématiques seront abordées. La liberté d’expression, le respect de l’opinion des autres et la fraternité sont les grands points forts des universités du temps libre. Les « aînés » sont mis à l’honneur pour transmettre les valeurs et les connaissances d’antan à la jeune génération.