14 juin 2018

Comment déclarer sa retraite aux impôts ?

Le nouveau revenu d’un retraité est sa pension de retraite. Comme tout autre revenu, votre retraite doit être déclarée à l’administration fiscale et est soumise à l’impôt. Votre pension est imposable au titre d’impôt sur le revenu dès qu’elle est perçue au cours de l’année d’imposition. L’administration fiscale vous envoie une déclaration de revenus préremplie, mais la déclaration des pensions et des retraites des personnes inscrites sur votre foyer fiscal doit se faire par vous-même. Vous aurez à mentionner le montant imposable.

La déclaration en papier sera acceptée si votre Revenu fiscal de référence ou RFR est inférieur à 15 000 € ou si vous n’avez pas les moyens d’effectuer la déclaration en ligne. Dans le cas où votre RFR est supérieur à 15 000 € et que vous avez accès à internet dans votre résidence principale, vous devrez effectuer votre déclaration en ligne. Si votre pension est versée sous forme de capital, vous pourrez demander l’imposition selon le système du quotient ou choisir un prélèvement au taux de 7,5 %.

La déclaration des pensions, des retraites et des rentes doit se faire tous les ans au moyen de l’imprimé 2042, cadre 1. Celui-ci est envoyé au contribuable entre fin avril et début mai. Dans le cadre 1, vous devez vérifier ou corriger les cases 1AS, 1BS, 1AZ, 1BZ, 1AL et 1BL pour vos pensions et retraites. Afin d’être sûr de l’exactitude des montants indiqués, il vous suffit de vous référer aux relevés annuels de vos pensions qui vous sont adressés par les caisses de retraite.

10 % d’exonération est appliquée automatiquement par l’administration fiscale sur le montant total des pensions et des retraites. À partir du 1er janvier 2019, les pensions de retraite seront soumises à un prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu selon l’ordonnance n°2017-1390 du 22 septembre 2017. Le taux de prélèvement vous sera communiqué lors de votre déclaration d’impôt en ligne et s’affichera sur votre avis d’impôt.

Sachez également que l’impôt sur le revenu de vos pensions de retraite est calculé à partir du montant global (revenu brut, accessoires et majorations diverses). En revanche, il y a des revenus qui ne sont pas imposables, comme les sommes versées directement à la maison de retraite par les enfants ou les petits-enfants, la retraite du combattant, l’Allocation personnalisée d’autonomie ou APA, le traitement attaché à la légion d’honneur ou à la médaille militaire et la rente versée par la sécurité sociale pour accident de travail ou maladie professionnelle. L’impôt ne s’abat pas non plus sur l’allocation servie au titre d’aide sociale, les vieux travailleurs, les mères de famille et les allocations pour assistance d’une tierce personne. L’allocation de vétérance pour les pompiers volontaires, la prestation spécifique dépendance, les pensions militaires et de guerre, l’allocation de reconnaissance versée aux harkis et la retraite mutualiste des anciens combattants en cas de majoration de l’État sont également des revenus de retraite exonérés d’impôt.