24 août 2018

Comment déclarer sa retraite aux impôts ?

 

La pension de retraite doit être déclarée à l’administration fiscale. La majorité des ressources imposables de la retraite d‘un assuré est communiquée annuellement à la Direction générale des finances publiques même si certaines sont exonérées d’impôts. La déclaration permet aux retraités de profiter de divers avantages fiscaux. Déclarer sa retraite aux impôts n’a rien de simple, car les épargnes de retraite et les indemnités de préretraite doivent aussi être déclarées. Le fait que tous les revenus liés à cette allocation ne soient pas tous imposables ne fait que rendre le procédé encore plus complexe.

Les montants à déclarer

Vous devez en premier lieu déclarer votre prestation principale, c’est-à-dire les montants versés par les différents régimes (régime de base, régimes complémentaires et régimes spéciaux). Les prestations de retraite en versement forfaitaire unique qui remplacent une pension de faible montant doivent aussi faire objet d’une déclaration. Outre cela, les différents avantages attribués comme la majoration pour charges de famille, les bonifications pour campagne de guerre qui concernent les anciens combattants ainsi que toutes les autres allocations supplémentaires (éducation, décès, veuvage…) doivent aussi être déclarées. Dans certains cas exceptionnels, les cotisations de sécurité sociale et les dépenses liées à la perception de ces dernières peuvent être déduites. Un abattement de 10% sera appliqué sur la totalité du montant déclaré auprès de l’administration fiscale.

Les revenus exonérés

Certains revenus d’un assuré peuvent faire l’objet d’une exonération d’impôts. L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), l’allocation supplémentaire d’invalidité (Asi) ainsi que les allocations minimum vieillesse sont les premières concernées par cette réduction ou annulation d’impôts. Il s’agit des avantages de vieillesse non contributifs. De même, la majoration pour assistance d’une tierce personne et les pensions orphelins sont également exonérées. Les pensions militaires et celles des anciens combattants, mais aussi les allocations de reconnaissance versées aux harkis et les vétérans sapeurs-pompiers volontaires bénéficient également d’une exonération lors de la déclaration d’impôts.

La déclaration des ressources doit être effectuée par le retraité lui-même auprès de son foyer fiscal, car le montant de la pension n’est pas inscrit sur la déclaration de revenus pré remplie envoyée par l’administration fiscale. Il est désormais possible de procéder à la déclaration en ligne, surtout si la somme à déclarer est supérieure ou égale à 15 000 €.