24 août 2018

Peut-on cumuler la pension de retraite et la pension de réversion ?

Suite au décès de votre conjoint, vous bénéficiez de la pension de réversion. Vous vous demandez alors si vous pouvez cumuler cette pension avec votre propre pension de retraite. Légalement, il est possible de cumuler votre pension de réversion avec votre pension de retraite personnelle. Mais depuis les réformes des retraites en 2010, le cumul de pensions de réversion n’est plus possible dans certains cas depuis le 1er juillet 2011. Tout dépend de vos ressources. Explications.

Cumul possible sous conditions de ressources

A la différence de la retraite complémentaire de l’Arrco et de l’Agirc, la pension de réversion du régime général de l’assurance vieillesse est soumise à condition de ressources. Lorsque vous percevrez votre retraite personnelle, votre caisse retraite du régime général la considèrera comme de nouvelles ressources. Votre droit à la pension de réversion de la retraite de base de votre conjoint décédé sera alors réétudié. Mais si vous ne dépassez pas les plafonds de ressources en vigueur, alors vos droits restent inchangés. Vous continuez à percevoir votre pension de réversion avec votre pension personnelle sans problème.

En pratique, un veuf ou une veuve peut à la fois percevoir la pension de retraite et la pension de réversion de son conjoint décédé si ses ressources personnelles, c’est-à-dire la somme des montants bruts de ses retraites personnelles (base et complémentaire confondus) et de la pension de réversion du régime de base est inférieur à 19 822,40€ par an pour une personne seule.

La pension de réversion est réduite en cas de dépassement

Dans le cas où le montant cumulé de toutes les pensions de l’intéressé dépasse les plafonds en vigueur, sa pension de réversion sera automatiquement revue à la baisse. Elle sera amputée du montant de dépassement.

Exemple : vous touchez une pension de réversion de 9 000€ bruts par an et une pension de base et complémentaire personnelle de 15 000€ bruts par an. Vos ressources personnelles atteignent 24 000€ par an, soit un dépassement de 4 177,60€ (24000 – 19 822,40). Ce montant sera déduit de votre pension de réversion de 9000€ donc, vous ne percevrez plus que 4 822,40€ bruts par an. En revanche, le montant de votre pension de réversion versée par les régimes complémentaires, non assujettie à vos revenus, reste le même.

Pour bénéficier d’une pension de réversion après le décès d’un conjoint, il faut faire une demande à aux caisses de régimes où il a été affilié (régime de base et régimes complémentaires) étant donné que son versement n’est pas automatique.