24 août 2018

Puis-je continuer les activités d’assistante maternelle à la retraite ?

Vous êtes assistante maternelle et vous arrivez à la fin de votre carrière professionnelle. Vous allez bientôt accéder au statut de retraité mais vous vous demandez si vous pouvez continuer à travailler après la retraite. En principe, il faut cesser toute activité professionnelle salariée si on veut liquider sa retraite mais il y a des exceptions. Grâce au cumul emploi-retraite, certaines personnes ont le droit de continuer leur métier. A savoir : celles exerçant des activités artistiques, des activités à caractère littéraire ou scientifiques à titre accessoire ou toutes autres activités rapportant un revenu annuel inférieur au tiers du SMIC annuel dont celles d’assistante maternelle. Donc, la réponse est oui, il existe bel et bien des dispositifs qui vous permettent de poursuivre vos activités d’assistante maternelle. Ces droits peuvent néanmoins varier en fonction de votre situation personnelle.

Quelques conditions à respecter

Pour rester active après la retraite, une assistante maternelle doit respecter quelques conditions. Il faut qu’elle ait obtenu toutes ses retraites à taux plein, base et complémentaire confondu. Soit elle réunit le nombre de trimestres nécessaires à la retraite, soit elle part à la retraite à l’âge d’obtention automatique du taux plein pour percevoir une pension sans abattement. Elle a alors le droit de reprendre son activité professionnelle et cumuler intégralement ce nouveau revenu avec ses pensions sans plafond ni limite. Autrement dit, elle peut cumuler les revenus de sa retraite avec les ressources issues de son emploi. Il faut simplement rompre le contrat de travail pour cause de départ à la retraite et attester via une déclaration sur l’honneur qu’elle a quitté ses activités salariées. Elle peut reprendre ses activités, même chez le même employeur dès le 1er jour d’ouverture de ses droits à la retraite.

Dans le cas où elle ne remplit pas ces conditions, elle peut avoir le droit de poursuivre ses activités mais ne peut pas cumuler la totalité de ses revenus supplémentaires et ses pensions de retraite au risque de voir son allocation suspendue. La somme de sa pension et de ses revenus salariaux ne devra pas dépasser 3 limites : le montant du dernier salaire perçu avant la retraite, le salaire moyen revalorisé des dix dernières années d’activité et 160 % du SMIC mensuel. Et elle doit respecter un délai de reprise d’activité de 6 mois.

Bref, quand les pensions ne sont pas toujours assez élevées ou quand on ne veut pas rester oisif, le cumul emploi-retraite la meilleure des solutions. Mais dans tous les cas, il est toujours conseillé de se renseigner auprès de votre caisse de retraite pour connaître vos droits selon votre situation.