2 août 2018

Comment préparer sa retraite ?

Tout le monde souhaite avoir une situation de vie convenable une fois arrivé au troisième âge. Toutefois, avoir ou non une vie plus ou moins confortable à l’âge de la retraite dépend surtout de la préparation. La retraite doit se préparer dès les premières années d’activité professionnelle afin de mettre toutes les chances de votre côté. Il est à noter que les vraies négociations se font vers l’âge de 55 ans, lorsque vous commencez vraiment à vous poser des questions et à vous informer davantage sur le sujet. Voici quelques idées qui vous permettront de mieux gérer votre retraite au cours de vos années en tant que salarié.

Accumulez les trimestres

La durée d’assurance, mesurée en nombre de trimestres, qui correspond aux cotisations que vous aurez versées tout au long de votre carrière, déterminera si vous percevrez le taux de pension de base, ou si celui-ci sera décoté ou surcoté. Le nombre de trimestres à accomplir est défini par votre année de naissance, sachant qu’il est compris entre 160 et 172 trimestres. Si ce nombre n’est pas respecté, le taux de retraite sera réduit selon le coefficient du prorata. Toutefois, vous pouvez continuer à travailler jusqu’à 70 ans, l’âge maximum, et poursuivre ainsi à valider des trimestres supplémentaires. Par ailleurs, vous devez toujours bien conserver les documents liés à votre carrière professionnelle (contrats de travail, fiches de paie, relevés de points Arrco et Agirc…) car ils vous serviront de pièces justificatives lors de l’envoi de votre demande de retraite. Même votre travail d’été de 3 mois ou votre CDD dans une petite boîte contribueront à compléter votre durée d’assurance.

Faites le bilan de vos points de retraite

A 40 ans, vous arrivez probablement à la moitié de votre carrière professionnelle. Il est temps pour vous de réaliser un bilan de vos points de retraite, ainsi que de votre situation financière et professionnelle. Pour cela, demandez à recevoir votre relevé individuel de situation qui vous informera sur le nombre de trimestres que vous avez à votre actif. Vous pouvez également consulter ce relevé de carrière pour avoir une estimation de votre retraite de base. Le site Internet de votre assurance ou de votre institution de retraite vous permet d’accéder à ces informations. De votre côté, faites vos propres calculs et si les résultats que vous avez et ceux de l’assureur ne coïncident pas, faites une réclamation avec les pièces susceptibles d’appuyer votre requête.

Pensez à la protection sociale

Il est très important de s’acquitter d’une assurance vie et de se préoccuper d’une prévoyance pour la santé, car les dépenses pour la santé augmentent souvent avec l’âge. Vous ne jouirez plus de la complémentaire santé collective de l’entreprise une fois arrivé à la retraite, c’est pourquoi vous devez investir dans une assurance de protection sociale. En outre, investir dans un mobilier locatif pour tout ou partie à crédit vous permettra aussi de toucher une rente plus ou moins confortable pendant la retraite.