2 août 2018

Peut-on prendre sa retraite quand on veut ?

De nombreuses personnes rêvent ou souhaitent d’arrêter leurs activités professionnelles plus tôt que prévu par rapport à l’âge légal de départ en retraite pour profiter tranquillement de leurs vieux jours. La question se pose fréquemment : était-il possible de prendre sa retraite quand on veut ? De prime abord, il est important de s’informer sur le fonctionnement du système de retraite en France. La diversité des parcours professionnels, les réformes et les différents régimes rendent la compréhension de la retraite très complexe.

Lorsque vous partez à la retraite, la pension que vous percevrez par la suite dépendra de votre nombre de trimestres validés. En effet, cela vous permettra d’obtenir une retraite à taux plein c’est-à-dire sans minoration. Pour bénéficier de ce taux plein, il vous faut valider entre 160 et 172 trimestres selon votre année de naissance. Par exemple, si vous êtes né en 1955, il faut rassembler 166 trimestres en tout. Pour ceux qui sont nés plus tard, il faut rajouter un trimestre tous les 3 ans. Vous pourrez valider un trimestre en travaillant, en ayant gagné au moins 200 fois le SMIC horaire brut et en ayant payé les cotisations de retraite. Ce sont des cotisations versées qui sont calculées sur les revenus d’activité. Par exemple, si en 2012 dans l’année vous avez gagné 1 844 € brut, vous validez un trimestre. Dans le cas où vous avez gagné le double, vous en validez le double et ainsi de suite. Si vous avez des enfants, vous pourrez également avoir droit à des trimestres gratuits. Toutefois, pour chaque année, le nombre de trimestres qui peut être validé est limité à 4. Si vous décidez de partir à la retraite sans avoir rempli le quota des trimestres, vous percevrez une retraite minorée, une retraite de base de l’assurance vieillesse et des retraites complémentaires. Ce n’est qu’en atteignant les 67 ans que vous bénéficierez du taux plein, mais avec éventuellement un coefficient au prorata.

D’un point de vue financier, il est judicieux de remplir le nombre de trimestres cotisés requis, mais il serait encore mieux d’attendre une année de plus avant de prendre sa retraite. Cela vous évitera la minoration de 10 % du montant de votre retraite complémentaire pendant 3 ans. Si vous ne voulez pas remplir la durée de cotisations requises, vous pourrez opter pour une retraite progressive à partir de 60 ans. Vous travaillerez durant 50 % de votre temps dans l’entreprise pour continuer à cotiser, et pour les 50 % restants, vous percevrez la moitié de votre pension. Néanmoins, lorsque vous atteignez vos 70 ans, votre employeur pourra demander votre départ en retraite.