31 juillet 2019

Le temps d’un weekend en famille sur l’Ile de Ré

Prendre le temps de se retrouver en tribu, profiter d’un lieu de villégiature paisible, le tout dans un cadre à couper le souffle, on en rêve tous. Le séjour en camping Ile de Ré est, justement, un moyen intéressant de prendre le large, de découvrir notamment des décors uniques – qui donnent parfois l’impression qu’on est à l’autre bout du monde –, sans pour autant qu’on ait besoin de partir loin, l’île étant située à une demi-heure de La Rochelle, avec laquelle est reliée par une courbe majestueuse de trois kilomètres. Que vient-on voir au juste sur l’Ile de Ré ? Nous allons essayer d’évoquer les principaux attraits qui séduisent les familles, les couples ou les groupes d’amis sur ce que l’on appelle la Ré Blanche ou le « Midi atlantique ».

Un recoin de paradis à une demi-heure de La Rochelle

Organiser un séjour en camping Ile de Ré n’est pas quelque chose compliqué en raison de la proximité de l’île La Rochelle – on notera également que parmi les visiteurs en mi-saison ou hors saison, certains viennent de villes plus ou moins proches telles que Nantes, Poitiers, Rochefort ou Fontenay-le-Comte. On s’amuse, en tout cas, à dire que depuis l’ouverture du pont la reliant au continent, la Ré Blanche ne serait « techniquement » plus une île – on reconnaît là une comparaison implicite à l’Angleterre qui, depuis l’ouverture du tunnel sous la Manche, ne serait plus une île.

Une île qui garde jalousement son « identité atlantique »

L’Ile de Ré figure parmi les plus belles destinations sur les côtes atlantiques. Elle est particulièrement appréciée des couples, des familles ou des séniors souhaitant organiser un séjour thalasso – ce type de séjour dure le plus souvent le temps d’un weekend –, d’autant que les bienfaits de l’air marin et des produits marins comme les algues ou la boue, sur la santé comme sur le bien-être, sont un secret de polichinelle…

En même temps, les gens n’ont pas attendu que la Ré Blanche soit reliée par un pont au continent pour la rejoindre en masse. Ceci dit, l’affluence estivale est en progression, et on aurait pu observer, en haute saison, à une atténuation de l’authenticité de cette destination – comme on a pu le constater sur de nombreuses cités balnéaires varoises ou landaises, entre autres.

Si la Ré Blanche a gardé son « identité atlantique », c’est essentiellement grâce à sa configuration particulière. En effet, en raison de sa planéité et du fait qu’elle s’étire en longueur, l’île offre aux vacanciers de vastes espaces pour les hébergements, les plaisirs de plage ou de la mer et bien d’autres activités. Pour information, on rappellera que l’Ile de Ré, ce sont pas moins de cents kilomètres de littoral, faisant en même temps office de pistes cyclables, pour le plus grand bonheur des adolescents notamment.

Se détendre en terrasse

Le séjour en camping Ile de Ré est une formidable occasion, pour les familles en particulier, de se retrouver, notamment en pique-niquant ou en savourant des glaces ou des grillades, accompagnées d’un bon rosé, sur une terrasse de plage ou de port. La terrasse de plage de La Patache est notamment très réputée, c’est là que vont certaines des familles après avoir profité des plaisirs de la plage de Trousse-Chemise avec leurs enfants. Beaucoup tombent également sous le charme des terrasses installées sur le port d’Ars ou celles installées sur le port de Saint-Martin et La Flotte.