20 mai 2019

La loi Pinel à Bordeaux

Particulièrement réputée pour ses vins de qualité internationale, Bordeaux rajoute à son palmarès le titre de la ville française où « il fait bon travailler ». Son émergence économique va de pair avec l’évolution très considérable de son secteur immobilier qui est, désormais, davantage développé par la loi Pinel.

Bordeaux : une ville dynamique où il fait bon vivre

Comptant environ 250 000 habitants, Bordeaux cherche sa place au milieu des meilleures villes de France. Sa population étant particulièrement jeune, dont environ la moitié âgée moins de 25 ans, elle promet un bel avenir économique si bien qu’elle attire de plus en plus d’étudiants. En seulement 10 années, ces derniers se croissent de 18%.  Chaque année, ils sont au nombre de 80 000 pour se déplacer afin de jouir des qualités reconnues de ses universités et grandes écoles. D’ici 2030, les statistiques prédisent l’accueil de plus de 300 000 nouveaux habitants dans la métropole bordelaise.

L’intégration sur le marché de l’emploi se fait généralement facile. Ces dernières années, il a été enregistré que 1 700 à 1 900 emplois sont créés par an en addition à ceux déjà existants. De plus, le territoire bordelais se trouve être le siège de plusieurs firmes internationales telles que Thalès, Sanofi ou encore EADS.

Ces deux points permettent déjà de déterminer le besoin évident de la population au niveau locatif, particulièrement si 67% des ménages vivent en location. En outre, l’économie de la ville a été déclarée des plus performantes avec son secteur immobilier.

750 000 touristes chaque année visitent les lieux. Le territoire produisant le meilleur vin du monde ne laisse pas les étrangers indifférents. Par ailleurs, cette spécificité lui a valu son intégration à la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO.

La circulation y est tellement fluide du fait que la ville bordelaise est desservie d’un vaste réseau de transport incluant un aéroport international, des autoroutes, une ligne de TGV reliant Bordeaux à Paris, des lignes de tramway, mais également 550 km de pistes cyclables pour allier sport et aventure.

Sa proximité avec l’Océan Atlantique lui vaut un cadre de vie tellement agréable et frais tout au long de l’année. 150 ha d’espaces verts y sont, d’ailleurs, aménagés pour renforcer encore plus la belle image de la ville.

Soucieux d’un développement à la fois rapide et durable, l’autorité locale a mis en place un projet d’envergure qualifié d’ « Opération d’Intérêt National » ou OIN visant un grand aménagement intégrant le maximum de secteurs d’activités. Ce dernier touche donc les infrastructures publiques, les logements dont les écoquartiers, le commerce, les locaux d’activités culturelles, les hôtels et beaucoup d’autres encore. En tout cas, elle mise beaucoup sur une croissance générale avec le même traitement de faveur pour chaque domaine. A l’issue du programme, 30 000 nouveaux emplois et 50 000 nouveaux habitants sont alors espérés.

 

Réussir son intégration au programme Pinel à Bordeaux

Les divers projets en place mettent en avant l’intérêt d’investir dans une ville comme Bordeaux. A échéance de l’année 2030, 50 000 nouveaux logements sont prévus à construire. 3 899 d’entre eux ont été érigés en 2013 et les travaux sont en progression considérable. Toujours dans cet esprit d’amener encore plus d’habitants et donc développer de façon propice son économie locale, elle prévoit la réhabilitation de plus de 50 000 logements anciens pour qu’ils soient éligibles à la loi Pinel. Les opportunités n’y manquent pas tant pour les investisseurs que pour les locataires.

D’une manière générale, le prix d’achat d’un mètre carré pour un bien neuf tourne autour de 3 950 € contre 2 890 € pour un bien à rénover. Pour ce tarif, le promoteur pourrait espérer un rendement moyen de 3.3% à la location.

Parmi les tous nouveaux quartiers de son programme, Chartrons, Saint-Gérès, Caudéran ou encore Bacalanprédisent un beau rendement locatif et donc ces derniers sont à priser. Dans les environs des Bassins à Flots, celui-ci avoisine les 3% tandis que l’écoquartier de Ginko et le quartier de Bègles, on peut espérer l’excellent taux de 3.6%.

Appartenant à la Zone B1 de la loi Pinel, les promoteurs dans le secteur bordelais sont tenus de ne pas dépasser les 10.07 € par mètre de location. Ses futurs locataires doivent également répondre aux critères énoncés dans la même loi, concernant leurs ressources mensuelles qui seront donc plafonnées à :

  • Une personne : 30 151 euros
  • Un couple : 40 265 euros
  • Une personne ou un couple avec 1 personne à charge : 48 422 euros
  • Une personne ou un couple avec 2 personnes à charge : 58 456 euros
  • Une personne ou un couple avec 3 personnes à charge : 68 766 euros
  • Une personne ou un couple avec 4 personnes à charge : 77 499 euros

8 646 € en plus doivent être rajoutés à la dernière somme pour chaque personne à charge supplémentaire.