14 mai 2019

La loi Pinel à Marseille

Les villes du sud sont réputées hors de prix. Marseille, avec ses plages ensoleillées presque tout au long de l’année fait partie de l’exception qui confirme la règle. A travers son projet Euraméditerranée, qualifié de « plus grand chantier de France », elle renferme, à présent, l’une des destinations les plus rentables en investissement locatif de France. L’adoption de la Loi Pinel y est pour grand-chose.

Marseille : la ville aux mille opportunités

Constituée d’environ 861 700 habitants, Marseille est la seconde ville la plus peuplée de France. De toutes origines, le caractère cosmopolite de sa démographielui attribue une richesse incroyable en termes de culture et de gastronomie. Bercée de 300 jours de soleil par an, elle est tout simplement l’endroit rêvé pour les touristes et les personnes retraitées, mais les étudiants n’en disent pas moins. Les statistiques ont enregistré à peu près 2 millions de visiteurs chaque année : un beau cocktail de bonnes raisons pour y investir à travers la Loi Pinel.

Aussi appelée « cité phocéenne », la ville démontre une riche histoire et une architecture unique tout le long de la Mer Méditerranée. Par ailleurs, elle gagne le titre de « Capitale Européenne de la Culture » en 2013, suite à la création de son Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM).

Sa diversité en tous points a permis le développement de différents secteurs d’activités, à l’instar des services (le plus dominant), le commerce, le transport, l’hébergement et bien évidemment la restauration.

Dans l’optique d’un développement économique intense, l’autorité locale a estimé que le réseau de transport constitue un des points clés. Aussi, Marseille est actuellement desservie d’une ligne TGV la reliant à Paris en seulement 3h, de grands axes d’autoroutes, mais également d’un aéroport international.

Le plus grand chantier urbain, Euraméditerranée, est maintenant en pleine progression dont le principe est de rénover la ville à grande échelle sur une surface totale de 480 ha en deux temps. A l’issue de ces travaux, 40 000 nouveaux habitants sont attendus pour renforcer la croissance du territoire, 57 000 emplois créés et surtout au moins 14 000 logements neufs et des milliers à rénover. Les infrastructures publiques sont toutes aussi concernées par ce grand changement, qu’il s’agisse d’une création ou bien d’une rénovation. Ainsi, de nouvelles routes, des nouveaux tunnels, des hôpitaux, des écoles, des lignes supplémentaires de tramway, des stations de métro, la gare maritime, des espaces verts et bien plus encore. Parmi ces travaux figurent la piétonisation du Vieux-Port, la création du quartier d’affaires de la Joliette, la rénovation des Docks, la rénovation du Silo en salle de spectacle ou encore la construction de la Tour CMA-CGM de 33 étages. Marseille est en marche pour une élévation de taille, là où les opportunités se forment pour les investisseurs locatifs, les procédures sont même allégées par l’adaptation de la loi Pinel.

 

 

Marseille : top 1 des villes les plus rentables en investissement locatif

Classée dans la Zone Pinel A, Marseille fait partie des villes les plus riches de France. Mais ici, « riche » ne rime pas avec « inaccessible ». Bien au contraire, elle se place en tête des villes où le rendement locatif est le plus élevé, soit entre 6 et 8%.

Les studios et les appartements T2 constituent des cibles de première ligne pour les investisseurs étant donné l’évolution croissante des étudiants sur le territoire. Le prix d’achat moyen d’un bien avoisine les 2 400 € par mètre carré. Pour les biens à rénover, certains investisseurs très chanceux ont pu acquérir les leurs à seulement 1 500 € le mètre carré.

Plusieurs quartiers méritent l’attention si l’on envisage de faire prospérer son affaire immobilière sur Marseille. En termes de rendement locatif, il n’y a pas meilleur que les quartiers du 3è, du 4è et du 9è arrondissements pour espérer les 8%. Saint-Mauront et Belle-de-Mai sont donc à surveiller de très près. Pour les opportunités de rénovation, les quartiers du 10è, 11è, 12è et 13è arrondissements peuvent s’acquérir à seulement 1 800 € par mètre carré.  Il arrive qu’un investisseur privilégie les quartiers riches. Dans ces cas-là, ceux de Vieux-Port ou encore la Rue de la République sont les meilleurs.

Une fois propriétaire, le promoteur immobilier est donc tenu de respecter le plafond locatif de 12.5 € par mètre carré selon la loi Pinel. En parallèle, ses locataires ne doivent pas dépasser les revenus mensuels tels que présentés ci-dessous :

  • Une personne : 36 993 euros
  • Un couple : 55 287 euros
  • Une personne ou un couple avec 1 personne à charge : 66 460 euros
  • Une personne ou un couple avec 2 personnes à charge : 79 606 euros
  • Une personne ou un couple avec 3 personnes à charge : 94 240 euros
  • Une personne ou un couple avec 4 personnes à charge : 106 049 euros

Avec 11 816 euros par mois en sus pour chaque personne à charge supplémentaire.