14 mai 2019

La loi Pinel à Paris

Paris fait, sans aucun doute, partie des destinations des plus appréciées du monde entier. A l’image du luxe, de la mode et surtout de sa célèbre gastronomie, elle attire, chaque année, de plus en plus de touristes et d’étudiants, une belle mine d’opportunités si l’on s’y prend de la bonne manière pour les investisseurs locatifs. Mais qui ne rêve pas de déposer ses valises sur ce territoire plein de rêves, de charme et d’histoires ?

Paris : des attributs uniques et attrayants

Après Moscou, Istanbul et Londres, Paris est classée en quatrième position sur les plus grandes aires urbaines de l’Europe. Même après des siècles et des siècles, elle figure toujours parmi les « must » des destinations de voyage du monde entier. 30 millions de touristes visitent les lieux chaque année pour admirer ses richesses. La Tour Eiffel, le Musée de Louvres ou encore les diverses cathédrales et bâtiments historiques ne connaissent pas de répit que ce soit en périodes de vacances ou pendant le reste de l’année. En réalité, Paris ne connait pas de basse saison, comparée aux autres villes touristiques. Ses diversités culturelles, architecturales et historiques font d’elle un excellent sujet d’investissement immobilier locatif.

Bénéficiant de tous les noms : ville de fête et de lumières, capitale de la mode, capitale de la gastronomie, elle fait rêver les métiers en tout genre et se qualifie en tant que « Capitale économique » de toute la France. En effet, ses 2 millions d’habitants n’ont qu’une seule préoccupation : disposer de l’appartement le plus proche du centre-ville à un prix qui leur est accessible. Outre les quartiers riches presque inatteignables, Paris dispose de plusieurs opportunités intéressantes, dans des quartiers plutôt calmes et sécurisées qui ne demandent qu’à être exploitées.

Classée en tête des villes étudiantes françaises, Paris est aussi réputée pour la qualité de son enseignement supérieur. Ses universités et grandes écoles offrent des formations qui n’ont rien à envier aux autres villes de France et attirent toujours encore plus d’étudiants aussi bien français qu’européens et internationaux.

Tout cela fait que la ville parisienne se catégorise dans la Zone Pinel ABis, réservée aux villes où le marché de l’immobilier est saturé. Si Paris fait peur aux investisseurs, c’est tout simplement parce qu’ils n’ont pas eu l’occasion d’entrevoir les pertinences de cette partie de la France. Toutefois, c’est la raison pour laquelle la Loi Pinel entre en selle : permettre aux investisseurs d’ériger un patrimoine au cœur de la ville des plus chères au monde. De plus, les biens immobiliers verront toujours leurs valeurs d’accroître au fil des années.

 

Comment percer en immobilier locatif Pinel à Paris

Puisque la demande locative est assez explosive dans la ville de Paris, il suffit de flairer les bonnes opportunités pour un investissement épanoui. Après une analyse démographique, on peut constater que cette demande concerne surtout les étudiants et les touristes. Dans ce sens, les chambres de bonnes, les studios et les appartements deux-pièces sont les plus rentables et bien évidemment les plus prisés.

A Paris, dépasser les 4% de rendement locatif est assez difficile, par contre, le lieu lui-même facilite les recherches de locataires et un bien situé en pleine cœur de la capitale de la France ne reste jamais trop longtemps vacant. En moyenne, un investisseur pourrait s’attendre à un rendement de 3.86%, ce qui est déjà très bien pour une ville de cette envergure.

Les quartiers les plus prisés du fait de sa rentabilité concernent Strasbourg Saint-Denis et le Canal de Saint-Martin. Récemment, de belles occasions se sont créées dans les quartiers de La Chapelle, de la Crimée et des Batignolles. Un beau taux de 4.88% est à espérer pour un quartier qui porte bien son nom « Goutte-d’Or ». Ce dernier bénéficie d’un prix d’achat inférieur de 35% à la moyenne sur Paris, ce qui explique son cas unique.

Appartenant à la Zone Pinel ABis, un propriétaire de bien locatif sur Paris peut se permettre une location plafonnée à 16.83 € le mètre carré. De même, ses locataires disposent d’un plafond assez élevé quant aux ressources mensuelles, se présentant comme suit :

  • Une personne : 36 993 euros
  • Un couple : 55 287 euros
  • Une personne ou un couple avec 1 personne à charge : 72 476 euros
  • Une personne ou un couple avec 2 personnes à charge : 86 531 euros
  • Une personne ou un couple avec 3 personnes à charge : 102 955 euros
  • Une personne ou un couple avec 4 personnes à charge : 115 851 euros

La dernière somme doit être rajoutée de 12 908 euros par mois pour chaque personne supplémentaire, à partie de la cinquième.