7 mai 2019

La loi Pinel à Rennes

Une ville aussi dynamique que Rennes mérite toute l’attention des investisseurs immobiliers. Si auparavant ces derniers étaient réticents par rapport aux prix et leur garantie, la Loi Pinel leur offre une opportunité à la fois sécurisée et économique sur le plan fiscal.

Mes intérêts à investir dans la ville la plus agréable de France

Bercée d’un climat tempéré méditerranéen, la ville de Rennes fait partie des villes les plus avantagées de France. Elle attire de plus en plus de résidents chaque année et enregistre un accroissement moyen de 6 000 nouveaux habitants. Cette augmentation est liée aux différents projets de développement de la ville en application de la Loi Pinel depuis 2014.

Un tiers de sa population représente les étudiants et plus de la moitié de ses habitants a moins de 40 ans, ce qui constitue une concentration très intéressante des personnes actives. Et bien évidemment, le secteur immobilier a tout pour s’y épanouir.

Par ailleurs, Rennes répertorie un taux de chômage faible, comparé à la moyenne nationale avec 7.8%. Ce détail attire particulièrement les salariés et favorise une hausse considérable de la demande en immobilier. Réciproquement, cette dernière représente tout simplement un large champ d’opportunités pour les investisseurs.

Elue « ville la plus agréable de France » en 2012, Rennes arbore un beau paysage rempli d’histoires et influencé par l’art en tout genre. De plus, la ville dispose d’un espace vert d’environ 8 ha qui renforce la qualité de l’air et équilibre le climat. Un ensemble qui assure pour ses habitants le confort ainsi qu’un environnement tranquille et sain.

Au niveau des déplacements, la ville est particulièrement privilégiée puisqu’elle est dotée de plusieurs types de transport, à savoir : les multiples réseaux de métro, les diverses lignes de bus ainsi que le vélopartage, système renforçant l’initiation à l’écologie des habitants. De plus, elle bénéficie d’une gare TGV reliant la population rennaise aux villes de Paris, de Lille, de Lyon et de Marseille. Sans oublier le centre-ville qui est désormais piétonnisé pour les amateurs de la marche à pied et bien évidemment, les touristes.

 

L’application de la loi Pinel à Rennes

Depuis l’adoption de la Loi en 2014, Rennes, comme toutes les autres villes éligibles, a mis en place diverses solutions ayant pour but de participer activement à la relance du secteur immobilier. Cela concerne principalement deux grands projets : le PLH ou Plan Local de l’Habitat et la « Ville Archipel ».

Le PLH n’est autre que le programme visant à la construction de 4 500 nouveaux logements par an, respectant les conditions imposées par la Loi Pinel et ayant pour but, à sa finalité, d’augmenter de 10 000 habitants la ville de Rennes. Il touche spécialement l’éco-quartier de la Courrouze.

En ce qui concerne la « Ville Archipel », les autorités rennaises prévoient un massif développement du secteur constructif, avec l’immobilier grâce aux nouveaux quartiers, nouveaux équipements d’utilité publique, élargissement du réseau de transport (gare, aéroport) pour faciliter les déplacements, notamment des étudiants.

En moyenne, les prix d’achat des biens neufs à Rennes avoisinent les 4 026 euros par mètre carré pour un rendement locatif de 5.37%. Comparé aux autres villes, elle dispose d’une très bonne place.

Selon les investisseurs, la ville se divise en plusieurs secteurs, mais les plus rentables par rapport au prix d’achat-location se groupent sur Villejean, Thabor et Saint-Hélier. Entre une acquisition de 2 300 euros à 5 000 euros par mètre, les promoteurs peuvent espérer un taux de 4.80%.

Blosne représente un cas particulièrement intéressant du haut de ses 7.5% de rendement locatif à partir de 1 500 euros par mètre carré l’achat. En effet, avec des travaux optimaux et surtout éligibles à la loi Pinel, ce taux est facilement atteignable.

Du côté des universités, de Saint-Martin et de Maurepas, les demandes demeurent très fortes et donc très avantageux pour l’investisseur.

Parmi la catégorie B1 du zonage Pinel, Rennes est tout simplement à prioriser toujours en tenant compte du plafond locatif de 10.07 euros par mètre carré. Ses futurs locataires sont tous aussi soumis à des conditions telles que le plafond de ressources mensuelles de :

  • Une personne : 30 151 euros
  • Un couple : 40 265 euros
  • Une personne ou un couple avec 1 personne à charge : 48 422 euros
  • Une personne ou un couple avec 2 personnes à charge : 58 456 euros
  • Une personne ou un couple avec 3 personnes à charge : 68 766 euros
  • Une personne ou un couple avec 4 personnes à charge : 77 499 euros

Il faut rajouter 8 646 euros par personne à charge supplémentaire chaque mois.