24 août 2018

Pourquoi choisir l’assurance vie ?

L’assurance vie constitue un support d’investissement pour placer son argent et permettre la transmission d’un capital à ses proches en cas de décès. Si l’assurance vie est devenue le placement préféré des Français, c’est parce qu’elle s’adapte à toutes les étapes de la vie (succession, donation, réalisation de projet, retraite…) et bénéficie d’un cadre fiscal avantageux. En principe, la personne détenant une assurance vie désigne le ou les bénéficiaires de l’assurance en cas de décès. Ces derniers ne sont pas obligatoirement informés de cette désignation, car leur accord préalable n’est pas requis. Il est toutefois possible pour le souscripteur de changer d’avis et de modifier son testament à tout moment. Voici les principaux avantages d’une assurance vie.

Les avantages fiscaux

La fiscalité de l’assurance vie est dégressive au fil des années. C’est-à-dire que l’imposition diminue au fur et à mesure, à raison de 20 à 5% environ tous les 4 ans pour le rachat du contrat d’assurance vie. Pour le cas de succession en cas de décès, les sommes versées aux bénéficiaires désignés dans le contrat échappent aux droits de succession. Pour les versements effectués avant les 70 ans de l’assuré, il n’y aura pas d’imposition pour une somme allant jusqu’à 152 500 €. Quant aux versements effectués par les personnes âgées de plus de 70 ans, toute imposition est exonérée pour les capitaux inférieurs à 30 500 €.

La diversité des investissements

L’assurance vie peut servir à faire fructifier une épargne ou à financer des projets. Elle peut également financer des études, ou encore la construction ou la réhabilitation d’un logement. L’assurance vie aide grandement à la préparation de la retraite ou à la perception de revenus complémentaires après la carrière professionnelle. Elle permet de protéger vos proches et d’optimiser la transmission du patrimoine. Elle intervient donc dans de nombreuses actions patrimoniales. De plus, l’assurance vie offre une bonne complémentarité avec les autres solutions d’épargne (livret A, LDD, livrets fiscalisés…).

La disponibilité des fonds

Contrairement aux idées reçues, le capital investi dans l’assurance vie n’est pas bloqué pendant des années, mais est disponible en cas de besoin urgent. Il est donc tout à fait possible de faire des retraits avant l’échéance, et le rachat partiel ou intégral de l’épargne n’implique pas la fermeture du contrat. Ce support est donc entièrement réversible.

La liberté des versements

Aujourd’hui, l’assurance vie n’impose aucun barème quant au montant versé par son titulaire. La plupart des contrats proposent des versements libres ou programmés suivant une périodicité définie. Il est tout à fait possible de modifier le montant des versements et de changer sa clause bénéficiaire à tout moment, ce qui offre une grande souplesse à l’assuré et un choix plus élargi.