24 août 2018

Quels investissements pour la retraite ?

Les investissements et les placements que l’on effectue tout au long de la carrière professionnelle peuvent être indispensables pour la retraite. Le choix de ces derniers est donc crucial et constitue la concrétisation de l’expression « prendre sa vie en main » puisque les caisses de retraite ne sont pas toujours suffisantes pas pour assurer une vie de retraité aussi confortable que l’on souhaiterait avoir. L’ultime solution reste le placement ou l’investissement sur des opportunités qui s’offrent ou les possibilités qui se présentent au cours des années d’activités. Nous allons voir quels investissements choisir pour optimiser son revenu de retraite.

L’investissement immobilier

La plupart des experts financiers s’accorde à dire que l’investissement locatif révèle un excellent placement financier, solide et sécurisant. Face à la pénurie de logement actuel, posséder un bien immobilier pour la location est rentable sur le long terme. L’immobilier devient une valeur refuge car les demandes s’accroissent. De plus, les biens immobiliers forment un patrimoine que vous pourrez transmettre à vos héritiers après votre décès. Après avoir remboursé la totalité des crédits pour l’acquisition du logement, le loyer perçu mensuellement garnira votre revenu de retraite ou servira à financer les études de vos enfants ou d’autres projets de vie. Les immobiliers locatifs jouissent également des avantages fiscaux comme la loi de Pinel et la loi Censi-Bouvard. Bref, être propriétaire d’un logement locatif ou destiné à la vente, ou encore pour éviter de payer le loyer pendant le troisième âge, affecte très favorablement la qualité de vie pendant la retraite.

Les assurances vie

L’assurance vie est un support d’investissement qui s’adapte à diverses étapes de la vie comme la donation, la succession, la réalisation de projet et la retraite. En plus d’être une valeur sure, elle profite d’un avantage fiscal important : la fiscalité diminue au fil des années. En effet, l’imposition est dégressive de 5 à 20 % tous les 4 ans, en général. L’assurance vie fait ainsi fructifier l’épargne et soutient la réalisation de projets car le capital est accessible à tout moment. Elle protège vos progénitures et optimise la transmission du patrimoine. En outre, l’assurance vie est complémentaire avec les autres solutions d’épargne, notamment le Livret A, les livrets fiscalisés et autres. Les versements ne sont pas soumis à un barème et leur fréquence est de plus en plus souple.